Le Parcours de l'art à Avignon est ouvert du 3 au 18 octobre, du mardi au dimanche de 14h à 18h .

Je présente dans le cloître Saint Louis une installation intitulée : On verra, réunissant plus de 350 éléments. Ces éléments peuvent être des dessins, des gouaches, des sculptures de papier, de cire, de savon ou de bois, des textes, des citations mais aussi des documents récoltés, des cartes postales, des meubles, des boites ou des caisses.

Les éléments constitutifs ont été réalisés, rassemblés et installés au cours de l’année, ils sont tous liés à un souvenir personnel plus ou moins lointain, à des archives collectées au fil des années. Ces images sont le témoin d’un moment vécu : scènes de vies, œuvres souvenues, lieux et architectures remarquables, petits objets familiers, lectures. L’installation est née dans l’atelier - de ce qui était là - et l’a envahi progressivement, recouvrant murs et sol, intégrant ce qui était déjà présent : livres, séries de dessins, sculptures, archives, murs d’images.

On verra est devenu une lente déambulation dans la mémoire, la mise à jour d’un champ de fouilles et l’élaboration d’un cabinet personnel : petit théâtre qui permettra de s’assoir et de faire face à son histoire.

Quand les Sumériens regardent leur passé, il est face à eux. Le futur s’appelle Warkâtu, ce qui signifie derrière le dos (c’est ce que l’on ne voit pas) et le passé Panânu, face à soi (puisqu’on peut le connaitre).

Le passé est là, devant nous. Pour le futur, on verra.

Papier d’usage

 

Série de dessins, débutée en 2012, et se poursuivant régulièrement. Ces dessins sont la reproduction à l'échelle 1, aux feutres et aux crayons de couleur, de différents papiers d'emballage offerts par les commerçants pour protéger une denrée ou un objet. Ces papiers peuvent provenir de bouchers, charcutiers, poissonniers, fromagers ou tout autre métier ayant la nécessité de protéger leurs produits .… Ces papiers ont presque tous été récoltés récemment même s'ils présentent parfois des images ou des slogans désuets.

 

Ces dessins sont réalisés sur un format raisin de 65 x 50 cm.

La série est constituée actuellement de 74 dessins.

 

Ce dessin est le premier de la série, un papier de boucher que j’ai manipulé pendant des années sans jamais l’avoir vraiment regardé. Un jour, un regard, par hasard presque …  je réalise qu’est représenté sur ce papier le lieu où nous habitions à ma naissance … je ne l’avais jamais vu. 

De là est née cette série de dessins, chaque papier d’usage a son origine, son histoire ; à partir d’une image imprimée à des milliers d’exemplaires, je fais un dessin unique.

 

Aujourd’hui Documents d’artistes Auvergne-Rhône-Alpes me permet de faire le chemin inverse : une édition en 100 exemplaires a été faite de ce papier d’usage n°1, pièce unique. 

 

Pour son dixième anniversaire, Documents d’artistes Auvergne-Rhône-Alpes réalise une collection originale de 87 affiches, réunissant tous les artistes dont le travail est documenté à ce jour sur le site www.dda-ra.org. Chacune représente une œuvre choisie pour cette édition exceptionnelle. L’ensemble, exposé pour la première fois à la MLIS , reflète la grande diversité des démarches artistiques documentées par DDA-RA.

 

Exposition à la Maison du livre, de l’image et du son / Artothèque, Villeurbanne

du 12 septembre au 24 octobre 2020

 

Maison du livre, de l’image et du son / Artothèque. 247 cours Emile Zola, Villeurbanne.

Entrée libre du mardi au vendredi de 14h à 19h, samedi de 14h à 18h (jauge limitée, masque obligatoire)

    On verra. 2020